Pourquoi pratiquer de l’Activité Physique Adaptée (APA)?

La Haute Autorité de Santé (HAS) encourage les médecins à prescrire des programmes d’activités physiques adaptées aux personnes ayant des pathologies plus ou moins sévères (maladie chroniques, troubles ostéo-articulaires…). Ces programmes sont considérés comme des interventions non médicamenteuses validées.

De fait, il a été prouvé qu’adapter un style de vie actif fait gagner au moins 7 ans d’espérance de vie chez une personne adulte et diminue de 30% son risque de maladie chronique.

Au-delà des effets curatifs démontrés sur plusieurs maladies (diabète de type 2, obésité, artériopathie, dépression, BPCO, cancers, pathologies ostéoarticulaires), des programmes d’APA ciblés permettent de traiter des symptômes avec un niveau de preuve grade 1, comme par exemple, les effets anti-fatigues chez les patients ayant un cancer, anxiolytiques contre la dyspnée dans la BPCO, antalgiques dans les troubles musculosquelettiques, d’amélioration de l’estime de soi sur le plan corporel, myorelaxant dans les maladies musculaires, anti-inflammatoires dans les maladies auto-immunes, de régulation du rythme veille/sommeil dans le syndrome d’apnée du sommeil etc. (Source : Inserm).

Les recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) sur l’activité physique pour les adultes âgés de 18 à 64 ans* :

  • Englobe les loisirs, les déplacements (par exemple la marche ou le vélo), les activités professionnelles, les tâches ménagères, les activités ludiques, les sports ou l’exercice planifié, dans le contexte quotidien, familial ou communautaire.
  • Permet d’améliorer leur endurance cardio respiratoire, leur état musculaire et osseux, et réduire le risque de maladies non transmissibles et de dépression en pratiquant au moins, au cours de la semaine, 150 minutes d’activité d’endurance d’intensité modérée ou au moins 75 minutes d’activité d’endurance d’intensité soutenue, ou une combinaison équivalente d’activité d’intensité modérée et soutenue. L’activité d’endurance devrait être pratiquée par périodes d’au moins 10 minutes. Pour pouvoir en retirer des bénéfices supplémentaires sur le plan de la santé, les adultes devraient augmenter la durée de leur activité d’endurance d’intensité modérée de façon à atteindre 300 minutes par semaine ou pratiquer 150 minutes par semaine d’activité d’endurance d’intensité soutenue, ou une combinaison équivalente d’activité d’intensité modérée et soutenue.
  • Des exercices de renforcement musculaire faisant intervenir les principaux groupes musculaires devraient être pratiqués au moins 2 jours par semaine. Pour les personnes de 65 ans et plus.
  • L’OMS rajoute un point clé : Les personnes âgées dont la mobilité est réduite devraient pratiquer une activité physique visant à améliorer l’équilibre et à prévenir les chutes au moins 3 jours par semaine.

*https://www.who.int/dietphysicalactivity/factsheet_recommendations/fr/

 

Un des enjeux majeurs est de maintenir une activité physique régulière sur le long terme, avec tous les événements de la vie (maladie, pathologie, environnement etc.) et peu importe l’âge, l’important est d’être régulier dans sa pratique.

Cela implique une évaluation de la condition physique des patients pour permettre une adaptation, une progressivité des programmes proposées pour un suivi de qualité des patients.

Evaluation et personnalisation c’est ce que nous faisons à la Martinière !

Le modèle de référence que nous employons au Centre de Santé est celui d’une approche intégrée au parcours de soin : il y a une collaboration pluridisciplinaire dans le cadre d’une approche holistique partagée qui vise à développer l’autonomisation des personnes prises en charge. Nous transmettons, entre autres, les bilans de capacités physiques au(x) médecin(s), au personnel médical et paramédical qui entourent la personne.

Le programme d’APA que nous proposons au sein du Centre de Santé La Martinière est personnalisé en termes de fréquence, d’intensité, de durée et des modalités de l’exercice, ces exercices ayant prouvé leur efficacité sur la base de tests d’évaluations validés.

Nous travaillons d’ores et déjà en partenariat avec des hôpitaux, des mairies, des Résidences pour Personnes Âgées (RPA), des clubs sportifs, des centres médicaux…. Ces établissements, ces professionnels nous adressent des personnes qui veulent améliorer, maintenir leurs capacités physiques, que ces personnes présentent ou non une pathologie/ maladies chroniques.
En fonction du bilan des capacités physiques, des objectifs, des envies et besoins de la personne nous lui proposons différents groupes d’Activités Physiques Adaptées :

  • Groupe de gym-équilibre sénior
  • Séances individuelles ou collectives d’activités physiques adaptées pour TOUS
  • Séances collectives ou individuelles pour personnes en surpoids/ obésité (en processus ou non de chirurgie bariatrique)
  • Séances collectives ou individuelles pour personnes post-Covid 19